Mylius Yacht 18 E 35 la vision italienne de la voile de prestige

Sur un marché très concurrentiel, le Mylius Yacht 18 E 35 la vision italienne de la voile de prestige, ne passe pas inaperçu aux milieux des nouveautés 2014.salon-cannes-2013-mylius Plus spécialement attaché au marché italien, Mylius Yachts crée en 2003 s’ouvre désormais sur d’autres horizons plus larges, apportant une approche différente du yachting où le design, les notions d’espace de bien-être, la fonctionnalité sont érigés en maître. Les Mylius Yachts sont entièrement conçus et fabriqués en Italie avec le chantier principal situé à Podenzano non loin de Milan et un deuxième sur le littoral italien.

Mylius Yacht 18 E 35 : pureté du design et fonctionnalité optimale

Difficile d’échapper à l’attraction du Mylius Yacht 18 E 35, amarré au quai du Vieux Port de Cannes. mylius-18E35 Il est des bateaux qui de suite vous captivent, le Mylius Yacht 18 E 35 fait partie de ceux là. Sa robe noire intense enveloppe un pont dégageant une impression d’immensité telle une passerelle prête à vous accueillir. Rien n’entrave ici la circulation. La très large plage arrière est une invitation à monter à bord. Deux magnifiques barres à roue finition carbone semblent y flotter avec leur support d’axe déporté de part et d’autre. Le barreur s’y installe confortablement avec à ses pieds deux éléments du pont qui viennent compenser la gite du bateau. Le rail de grande voile disparaît du pont, entièrement dissimulé dans une rainure, avec toujours ce souci de bannir les obstacles et d’offrir un design pur, esthétique et fonctionnel.

Mylius Yacht 18 E 35 : très long salon de pont

Quatre impressionnants winches placés au même niveau que les banquettes délimitent l’entrée du très long salon de pont. mylius-18E35-voilierLes banquettes vous y accueillent dans un confort délicieux s’étalant à n’en plus finir ou presque. Le noir de l’immense table est d’une limpidité telle, qu’il réfléchit la bôme et le gréement. La table se transforme en un clin d’œil pour céder la place à un très vaste bain de soleil. Les dossiers du salon sont bordés de larges coffres, couleur fidèle au noir, dissimulant les bouts et les taquets coinceurs accessibles par des trappes ou des ouvertures à l’extrémité. Deux nouveaux winches faisant suite au salon marquent le début du roof.

Mylius Yacht 18 E 35 : un pont de teck immense, des manœuvres simplifiées

Pièce maîtresse du Mylius Yacht 18 E 35, un pont de teck immense offre de larges zones pour profiter du soleil et un espace très sécuritaire pour effectuer les manœuvres. MYLIUS-yacht-salon-cannesParfait aussi pour ceux qui veulent s’isoler un instant du cockpit et profiter de ces instants magiques qu’offre la navigation. Le noir et le teck se marient à merveille et contribuent à donner un cachet unique au Mylius 18 E 35 porté par la longueur du pont. Les manœuvres sur le pont peuvent être simplifiées à l’extrême avec des winches automatisés. Grande voile et génois sont lancés sans aucun effort, le barreur se concentre uniquement à optimiser sa route et ses réglages. Un œil sur ses instruments et son écran GPS multi fonctions. Les passagers ou équipiers pour les régates peuvent se tenir informés,en regardant les informations des instruments de navigation fixés sur le bas du mât.

Mylius Yacht 18 E 35 : conception faite autour de son propriétaire

Parce qu’il existe différentes façons d’aborder la voile, Mylius Yachts tient à une conception faite autour de son futur propriétaire. mylius-boatQue soit dans une optique sportive, privilégiant les performances pures ou dans un choix moins extrême faisant la part belle à la qualité de vie à bord toute en gardant le souci d’une glisse optimale, les choix seront validés par le propriétaire selon les propositions de l’équipe d’architectes. Après cette phase capitale, qui traduit les aspirations du propriétaire viendra la phase de construction puis en dernier lieu celle de l’équipement là aussi faite conjointement avec le client pour faire du Mylius un bateau unique et personnel. Le choix des matériaux est pensé pour le gain de poids, avec une sélection de la meilleure technologie disponible.

L’habitacle objet d’un design moderne et épuré

En entrant dans l’habitacle du Mylius Yacht 18 E 35, c’est un changement de ton avec une dominante bois qui se mêle avec du mobilier d’un blanc éclatant. Là encore l’aménagement peut tout à fait évoluer, et différer complètement des deux premiers modèles construits et déjà vendus. mylius-yacht-carreLe propriétaire de celui-ci, un designer italien de renommé a choisi un intérieur peu commun au yachting, véritable salon, laquage blanc aux parois supprimant des hublot de coques, avec un imposant frigo vertical. Une philosophie cependant commune avec les Mylius construits, l’open space: suppression des cloisons pour accentuer l’espace linéaire. Une sensation que l’on ne retrouve pas perçue avec autant de réussite chez les autres constructeurs . Les deux cabines à l’arrière offrent chacune deux couchages avec leur propre douche et toilettes. L’espace de couchage avant pour deux personnes possède lui ses toilettes et sa salle d’eau. Une porte continue sur l’avant du voilier, elle réserve un couchage plus étroit pour un équipier. L’électronique de pointe équipe le poste de bord où les écrans GPS font disparaître toute présence de carte marine. Un poste de bord au design moderne et très épuré en somme.

Au regard de ce que propose la concurrence pour un voilier de cette taille et un niveau d’équipement de pointe avec utilisation massive de carbone, le Mylius Yacht 18 E 35 mérite de s’y intéresser de prés. Proposé à 1,3 millions d’euros contre 2,8 pour le concurrent le plus cher, le Mylius Yacht 18 E 35 est avant tout le symbole de la philosophie du constructeur italien. Beau, racé, performant, il offre des sensations de vie à bord uniques avec un sentiment d’espace incroyable.

Coordonnées :
Mylius Yachts
Port de la Darse 06230 Villefranche sur Mer
Tél: 04.93.01.90.02l

A propos de l'auteur : Charles-Henri Durieux

Charles-Henri Durieux, responsable d’édition du blog chic-et-viril.com et auteur d’articles sur l’automobile et les montres de Luxe depuis 2010. Passionné de véhicules Anglais et plus particulièrement Land Rover et Aston Martin, Charles-Henri Durieux teste depuis plus de 20 ans des véhicules de Luxe sur route, sur neige et Off-Road.

Suivez moi sur :
 

Laisser un commentaire