Open Australie 2014: Wawrinka plus fort que tous

En remportant l’Open Australie 2014 open-australie-wawrinckaWawrinka a bousculé la hiérarchie du tennis mondial. Un grand coup dans l’ordre établi voilà qui fait sacrément du bien pour le spectacle et le suspense à venir. Vainqueur dans un tournoi du Grand Chelem, du numéro six mondial, du numéro deux puis du numéro un la performance est énorme. Voilà Wawrinka qui accède au troisième rang ATP et dépasse au passage pour le clin d’œil Roger Federer pour la première fois dans sa carrière.

Open Australie 2014 : Wawrinka une victoire méritée

On dit que le travail paye toujours et quel meilleur exemple que celui de Stan Wawrinka. A force d’efforts et de volonté il a passé le cap d’excellent joueur du TOP 10 à celui de vainqueur d’un Grand Chelem. open-australie-finalePuissance et efficacité du coup droit et du service, le suisse a impressionné par l’engagement et la force de ses coups. Son revers à une main est désormais la référence du genre. Alors que Roger Federer reste friable en revers lorsque Nadal le pilonne, durant cette finale de l’Open Australie 2014 Wawrinka a réussi à déborder l’espagnol sur ce côté. Comme quoi même après douze matches perdus face à Rafa, on peut enfin dominer son adversaire. Même la blessure de l’espagnol, n’arrive pas à enlever le sentiment que le suisse était dimanche le meilleur sur le court de tennis quoi qu’il arrive.

Nadal courageux jusqu’au bout

Jusqu’au début du second set, le combat a été d’un niveau énorme. Vainqueur logique de cette manche, le suisse a pris Rafa à la gorge en enchaînant les coups de maître avec une aisance impressionnante.NADAL-OPEN-australie Le premier jeu du second set en est l’exemple type. Quatre points gagnants de toute beauté et un jeu blanc à la clé sur le service de son adversaire. La blessure de l’espa gnol n’a pas permis de continuer sur ce niveau de jeu. Mais il était dit que même diminué, le majorquin n’abandonnerait pas, une marque de respect pour son adversaire et pour le public de la Rod Laver Arena, qui étonne à peine quand on connaît le courage et le professionnalisme de ce champion hors pair.

La stature et les regards portés sur Stanislas Wawrinka vont sans doute changer désormais, pas son naturel et sa simplicité. Les joueurs français savent sur qui prendre exemple s’ils veulent eux aussi gagner une finale de Grand Chelem.

finale-open-australie

A propos de l'auteur : Charles-Henri Durieux

Charles-Henri Durieux, responsable d’édition du blog chic-et-viril.com et auteur d’articles sur l’automobile et les montres de Luxe depuis 2010. Passionné de véhicules Anglais et plus particulièrement Land Rover et Aston Martin, Charles-Henri Durieux teste depuis plus de 20 ans des véhicules de Luxe sur route, sur neige et Off-Road.

Suivez moi sur :
 

Laisser un commentaire