NanoFLOWCELL Quant e-Sportlimousine : l’avenir des voitures électriques ?

La NanoFLOWCELL Quant e-Sportlimousine pourrait bien faire évoluer le paysage de l’automobile écologique et représenter l’avenir  des voitures électriques. NanoFLOWCELL Quant e-SportlimousineAujourd’hui celles-ci sont devenues une réalité. On en croise quotidiennement dans les grandes villes avec leurs stations de recharge dédiées. Il est vrai que leur nombre est peu important et que pour l’instant la majorité des modèles existants se limitent à des petites citadines offrant une autonomie assez limitée. La prochaine étape sera le développement de berlines plus audacieuses à l’image de ce que propose la marque TESLA. NanoFLOWCELL a pour sa part développé une limousine de très grand luxe la Quant e-Sport limousine, propulsée par une énergie stockée dans des batteries innovantes qui se démarquent de celle traditionnelle au lithium.

NanoFLOWCELL Quant e-Sportlimousine présentée à Top Marques Monaco

Le salon de Supercars Top Marques Monaco, présent chaque année dans la Principauté a mis l’accent pour l’édition 2014 sur les technologies propres dont la star automobile a été la NanoFLOWCELL Quant e-Sportlimousine. nano-flow-cellLes superlatifs sont de mises pour cette limousine de sport exceptionnelle construite à un seul exemplaire. Coque carbone, design agressif et envoutant. L’ouverture des portes telles des ailes délivre l’accès aux quatre places. L’intérieur est un mélange de high tech avec un tableau de bord large de près de 1,25 mètre et de design où le bois s’invite dans une courbe étonnante qui  sépare les passagers telle une coulée de lave lisse. Les moteurs sont placés dans chacune des 4 roues.

NanoFLOWCELL : une pile électrolyte

Le principe de NanoFLOWCELL reprend une technologie conçue par la NASA dans les années 70. La pile à électrolytes requiert le stockage de 400 litres de 2 liquides, qui une fois mélangés produisent de l’électricité.nano-flow-cell-quant-e-sport Et pas n’importe quelle énergie puisqu’elle dégage de 650 chevaux à 925 ch. L’autonomie est tout aussi impressionnante avec 400 à 600 km de liberté totale en harmonie avec la nature. Ces liquides l’un chargé positif l’autre négatif, sont le résultat d’un mélange chimique mais sont dépourvus de toxicité. Les performances sont de tout premier ordre avec les 100 km/h départ arrêté atteint en 2,8 s et une vitesse de pointe de 380km/h.

Si la commercialisation de la NanoFLOWCELL Quant e-Sportlimousine n’est pas à l’ordre du jour, le principe du stockage et de la production de cette énergie propre, ouvre de prometteuses perspectives pour l’automobile de demain.

 

nano-flow-cell-quant-esport

A propos de l'auteur : Charles-Henri Durieux

Charles-Henri Durieux, responsable d’édition du blog chic-et-viril.com et auteur d’articles sur l’automobile et les montres de Luxe depuis 2010. Passionné de véhicules Anglais et plus particulièrement Land Rover et Aston Martin, Charles-Henri Durieux teste depuis plus de 20 ans des véhicules de Luxe sur route, sur neige et Off-Road.

Suivez moi sur :
 

Laisser un commentaire