Évoluer sur routes enneigées

Évoluer sur routes enneigées

A l’approche de l’étape du Trophée Andros qui se déroule le 12 et le 13 janvier 2018 dans la station d’Isola 2000 (Alpes Maritimes), nous abordons le thème de la monte de pneu pour se rendre soit aux sports d’hiver soit au bord du circuit de la célèbre station du Mercantour.

Conseil n°1 : Les pneumatiques

Ceux qui roulent tout l’hiver sur la neige

Les pneus cloutés sont à privilégier. Nokian, marque développés en Finlande propose une large gamme de pneumatiques nordiques cloutés ultra-efficaces.

Ceux qui montent au ski tous les week-end ou qui habitent proche des chaînes montagneuses

Les pneus contact ou encore appelés pneus neige ou pneu à friction chausseront les 4 jantes du véhicule. Souvent assez onéreux, il est recommandé d’effecteur son achat de pneus en ligne pour réaliser une économie non négligeable. Les possesseurs de 4×4 sont également invités à utiliser ce type de pneus pour se rendre en station de sports d’hiver. Les plus chanceux sont les possesseurs de 4×4 Land Rover type Range Rover, Range Rover Sport, Discovery ou Discovery Sport sont souvent équipés d’origine de pneus M+S (Mud and Snow = Boue et Neige) qui offrent des performance correctes sur route enneigée.

Ceux qui n’habitent pas dans le Sud de la France

Les pneus contact de novembre à fin avril sont recommandés même si la neige ne tombe pas souvent dans votre région car sa gomme plus tendre à basse température offre une assez bonne adhérence sur le bitume. Les 4×4 ou véhicules à transmission intégrale devraient sans sortir sans monte spécifique.

Ceux qui n’habitent le Sud de la France

Les pneus contact sur jantes et les chaînes dans le garage ou à la cave ne sont pas un luxe lorsque les chutes exceptionnelles surprennent tout le monde.

Conseil n°2 : Les chaînes à neiges

Il est nécessaire de toujours détenir une paire de chaînes à neige à bord de son véhicule lorsqu’on se rend aux sports d’hiver. Ceci pour plusieurs motifs, puisqu’un véhicule traction ou propulsion manque cruellement d’accroche lorsque la pente de la route dépasse un certain pourcentage. Les véhicules 4×4 auront tendance à gravir plus facilement ces difficultés à condition que le véhicule tout terrain ne soit pas chaussé de pneus trop larges. Les chaînes à neige sont également indispensables en Savoie et Haute Savoie puisque la Gendarmerie se poste au départ des ascensions pour les stations de sports d’hiver et contrôle l’ensemble des véhicules prêts à s’engager vers les routes enneigées. Oubliez les chaussettes, rien ne vaut des chaînes face à la difficulté.

Conseil n°3 : Privilégier le véhicule à transmission intégrale

Longtemps montrés du doigt par nos politiques sous la pression d’un électorat écologiste ne représentant que très partiellement la population française, les véhicules à transmission intégrale type 4×4, SUV, Quattro ou encore Subaru Impreza reste à ce jour la solution à privilégier lorsqu’on séjourne régulièrement en montagne et plus particulièrement lors de la saison hivernale.
La plupart des véhicules à transmission intégrale chaussés de pneus contact n’auront jamais de difficulté à gravir les routes enneigées . La descente reste cependant toujours la partie la plus technique pour un conducteur. L’avantage du 4×4 (Véhicule équipé d’une boite de rapports longs et rapports courts) réside dans la possibilité de descendre les routes enneigées en rapports courts. Ceci permet d’aborder les fortes pentes avec un frein moteur développant une faible allure en comparaison avec les rapports longs d’une boite traditionnelle. Les SUV et Autres Quattro ne disposent pas de cet avantage mais peuvent être équipés du Hill Descente Controle. Le Hill Descente Controle est un concept développé par Land Rover permettant une gestion électronique de la descente sur terrain abrupte et glissant. Concept très efficace !

Chaque localisation réserve ses propres pièges et dangers lors de la saison hivernale. Ces quelques conseils restent valables pour une bonne partie du territoire mais ne peuvent en aucun cas se substituer aux expériences de conduite locale.

A propos de l'auteur : Charles-Henri Durieux

Charles-Henri Durieux, responsable d’édition du blog chic-et-viril.com et auteur d’articles sur l’automobile et les montres de Luxe depuis 2010. Passionné de véhicules Anglais et plus particulièrement Land Rover et Aston Martin, Charles-Henri Durieux teste depuis plus de 20 ans des véhicules de Luxe sur route, sur neige et Off-Road.

Suivez moi sur :